Background Image

Une marina de Montebello 2.0 attend les plaisanciers

Une marina de Montebello 2.0 attend les plaisanciers

Les habitués de la marina de Montebello, tout comme les plaisanciers venus d’ailleurs, pourront profiter d’installations toutes neuves lorsqu’ils remettront leur bateau à l’eau au retour du temps clément.

Dès le printemps prochain, d’important travaux de réfection et de modernisation se mettront en branle à la marina ainsi qu’aux alentours.

Le Journal Les 2 vallées a appris qu’un projet évalué à 1,4 M$ comportant quatre volets se mettra en branle dès la fonte des neige.

D’abord, les quais existants céderont leur place à de nouvelles installations, ce qui permettra d’accueillir une centaine d’embarcations, soit le double qu’actuellement.

L’aménagement des berges de la rivière des Outaouais, entre autres par l’ajout d’une promenade, la réfection des deux rues menant au secteur de la marina et la revitalisation de la rue Principale figurent aussi dans les plans.

«Ça fait 5-6 ans qu’on espère pouvoir offrir une marina qui va avoir une répercussion régionale en tant que pôle touristique, qu’on sollicite les différents paliers de gouvernement pour obtenir des subventions», explique le maire de Montebello, Martin Deschênes.

La MRC de Papineau, l’année dernière, et Tourisme Outaouais, cette année, ont accepté de délier les cordons de la bourse. À cela s’est récemment ajoutée une aide de Québec de 460 000$ issue du Fonds d’appui au rayonnement des régions.

«Cette aide a été le point culminant, souligne M. Deschênes. Pour se qualifier, les projets doivent avoir une répercussion régionale, donc toucher à plus qu’une MRC. À la table des préfets, on a soulevé le point que la marina représente un apport touristique à l’entrée de Papineau. Elle permet aussi aux plaisanciers de Gatineau et de Montréal de s’arrêter à Montebello.»

La Municipalité a aussi débloqué 240 000$, une somme accumulée depuis quelques années.

Le projet, qui devrait être complété en entier avant la fin de la prochaine saison estivale, vise essentiellement à faire grimper le nombre de touristes dans la Petite-Nation.

«L’intention n’est pas d’augmenter le nombre de plaisanciers saisonniers, mais plutôt l’achalandage, indique le maire Deschênes. On veut être une porte d’accès pour la région et faire en sorte que ce soit intéressant pour les gens de s’arrêter à Montebello et d’y passer deux jours. Il faut se servir de Montebello pour développer et augmenter l’achalandage dans la MRC de Papineau.»

Martin Deschênes est d’avis que la fin du cauchemar vécu entourant l’eau potable, grâce à la construction d’une nouvelle usine de filtration d’eau, permet à la Municipalité de mieux respirer financièrement et ainsi injecter des sommes dans des projets divers comme celui de la réfection de la marina.

Texte rédigé par Michel Moyneur, publié dans le Journal les 2 Vallées Petite-Nation La Lièvre.

Mont-Tremblant

1h30 du Mont-Tremblant

Montréal

1h30 de Montréal

Ottawa

1h d’Ottawa

Le lien de réinitialisation de votre mot de passe vous sera envoyé par courriel