Background Image

Une compétition provinciale de pompiers présentée à Thurso

Une compétition provinciale de pompiers présentée à Thurso

Des pompiers d’une vingtaine de municipalités du Québec convergeront vers Thurso l’été prochain pour se mesurer dans le cadre d’une compétition provinciale.

L’événement se tiendra du 28 au 30 juin à proximité de l’aréna Guy Lafleur.

Une série d’épreuves permettront aux équipes participantes de rivaliser l’une contre l’autre jusqu’aux finales qui seront présentées au cours de la journée de dimanche.

Thurso lorgnait cette compétition depuis quelque temps, selon le maire, Benoit Lauzon.

«On faisait part de notre intérêt d’accueillir la compétition chez nous depuis quelques années», souligne-t-il.

«Les organisateurs essayent d’amener l’événement dans différentes régions du Québec pour que le plus de gens puissent y assister.»

Ce sera la deuxième fois en trois ans que la MRC de Papineau déroulera le tapis rouge aux pompiers de partout en province. En 2017 (tout comme en 2006), Papineauville avait accueilli ce rendez-vous d’envergure.

Le Service des incendies de Thurso, à qui a été confiée la responsabilité d’orchestrer le tout, peut d’ailleurs compter sur l’expertise des collègues de Papineauville.

«C’est extrêmement intéressant, car ils partagent avec nous tout ce que ça prend pour être en mesure de bien recevoir l’ensemble des municipalités du Québec. Ils savent ce qui fonctionne et fonctionne moins. On veut faire le moins d’erreurs possible et s’assurer que les pompiers passent un beau séjour dans notre MRC», note le maire Lauzon.

Ce dernier s’attend d’ailleurs à ce qu’entre 300 et 400 personnes prennent part à un souper sous chapiteau suivi d’une soirée festive le samedi.

«De présenter cette compétition-là chez nous, ce sera rassembleur pour la communauté et ça permettra autant à la ville qu’à la MRC de Papineau de profiter d’une belle visibilité. Tout le monde apprécient les hommes de feu, autant les aînés que les enfants.»

Par ailleurs, indique M. Lauzon, Guy Lafleur pourrait être de la partie.

«On tente d’avoir Guy comme président d’honneur, confirme-t-il. On va se reparler dans les prochaines semaines pour s’assurer qu’il ne sera pas en vacances, mais il ne devrait pas y avoir de problème. Lorsqu’on le sollicite dans le cadre d’activités sur notre territoire, il s’arrange toujours pour être présent.»

Texte rédigé par Michel Moyneur dans le Journal Les 2 Vallées.

Mont-Tremblant

1h30 du Mont-Tremblant

Montréal

1h30 de Montréal

Ottawa

1h d’Ottawa

Le lien de réinitialisation de votre mot de passe vous sera envoyé par courriel