Background Image

Les bières blanches et fruitées ont la cote

Les bières blanches et fruitées ont la cote

Qui dit été, dit terrasses et qui dit terrasses dit souvent rafraîchissements alcoolisés.

Frédéric Joly du dépanneur spécialisé en bières de microbrasserie Le Brasse-Camarade de Saint-André-Avellin est catégorique: les habitudes des consommateurs sont différentes durant la saison chaude.

« L’été, dit-il, les bières les plus recherchées sont les plus légères, comme les blanches et les fruitées. »

En affaires avec sa conjointe sur la rue Principale depuis 2012, M. Joly voit les ventes de ces produits augmenter de 50% lorsqu’arrive la saison estivale.

« Certains types de clientèles raffolent littéralement de ces bières quand il fait beau », note-t-il. Il souligne que la framboise, le bleuet et la fraise trônent au sommet des fruits et saveurs recherchés.

« Cette année, un de nos bons vendeurs est d’ailleurs une bière au thé qui dégage un arôme de framboise. »

« On voit aussi une tendance vers les blondes plus légères de type lager. Ça redevient un peu plus à la mode ces temps-ci », indique M. Joly qui tient 300 sortes de bières sur ses tablettes brassées par environ 75 microbrasseries.

La poussée de microbrasseries depuis quelques années et l’acquisition de plusieurs d’entre elles par de gros joueurs de l’industrie font par ailleurs dire à l’entrepreneur que monsieur et madame Tout-le-Monde veulent « mieux et moins boire ».

« De plus en plus, les gens recherchent des produits de meilleure qualité, et ça ne les dérange pas de débourser un peu plus. Ils souhaitent faire des découvertes et que leur palais se développe davantage. »

« Je fais souvent un parallèle avec les vins. Il n’y a pas si longtemps, les gens buvaient de la piquette, puis les ventes ont beaucoup augmenté. On observe la même chose avec les bières. »

Qui plus est, indique M. Joly, sur la scène régionale, l’émergence de petits brasseurs aura permis de contribuer à ce phénomène.

« Plusieurs microbrasseries se démarquent en Outaouais. Entre autres, Les Brasseurs de Montebello brassent de plus en plus de bières différentes et la Brasserie du Bas-Canada a su s’imposer en moins d’un an. Leurs produits se vendent comme des petits pains chauds. »

Texte de Michel Moyneur publié dans le Journal touristique Papineau produit par le Journal Les 2 Vallées Petite-Nation La Lièvre.

Mont-Tremblant

1h30 du Mont-Tremblant

Montréal

1h30 de Montréal

Ottawa

1h d’Ottawa

Le lien de réinitialisation de votre mot de passe vous sera envoyé par courriel